COMMENT ÉCONOMISER L’EAU AU QUOTIDIEN

Goutte qui tombe dans une eau translucide

Goutte qui tombe dans une eau translucide

L’eau est un bien précieux dont il faut prendre soin. Notre course à la surconsommation depuis des centaines d’années a fragilisé nos ressources. Cette prise de conscience bien que tardive doit nous pousser à agir au quotidien. IOZ, société engagée bretonne, vous apporte quelques conseils ce mois-ci pour raisonner sa consommation d’eau au quotidien.

 

1/ Mesures à prendre pour limiter sa consommation d’eau dans son restaurant

Si dans sa cuisine familiale il est facile de mettre en place divers astuces de recyclage en faisant attention à ne pas se rendre malade malgré tout, il est plus compliqué de le faire dans un restaurant soumis à des normes drastiques. Il est quand même possible de mettre en place quelques réflexes pour limiter la consommation d’eau du restaurant.

  • On récupère l’eau de cuisson des légumes pour désherber le jardin
  • On peut aussi récupérer l’eau de rinçage des légumes pour arroser cette fois-ci
  • Limiter la taille des linges de table et réduire ses machines
  • Vider les assiettes avec une raclette plutôt que sous l’eau avant de les mettre au lave-vaisselle
  • On équipe ses éviers de mousseurs et mitigeurs

 

2/ Astuces pour limiter l’utilisation de l’eau dans sa cuisine familiale

assiette et couverts en bambou et un robinet avec mitigeur pro

Que d’eau nécessaire pour faire vivre une cuisine… de l’eau pour faire cuire, de l’eau pour nettoyer la vaisselle, le sol, les surfaces ! Comment faire pour garder une hygiène nécessaire à cet environnement où l’hygiène doit être parfaite ? IOZ vous confie quelques astuces :

  • Récupérer l’eau de cuisson pour le désherbage

Placer l’eau de cuisson des pommes de terre dans un pulvérisateur et arroser largement les zones à désherber lorsque l’eau est encore tiède, un vrai miracle de la nature.

  • Récupérer l’eau de l’évier pour laver sa voiture, son vélo

On place une bassine dans le fond de l’évier et on récupère l’eau de la journée, on la récupère pour donner un coup de neuf à sa voiture, son vélo, sa trottinette, son surf, son paddle, son bateau…

  • Ne pas faire couler l’eau pendant la vaisselle mais remplir les deux bacs de votre évier : un pour nettoyer et l’autre pour rincer sa vaisselle. Il suffit de laver sa vaisselle par famille d’ustensiles.
  • On privilégie le lave-vaisselle plus économe en eau que la vaisselle à la main, notamment les appareils électro-ménagers les plus récents plus écologiques que jamais.

 

3/ Les gestes pour économiser l’eau dans la salle de bain

Montage de 3 images avec mitgeur de douche, petit panneau "save the water" et une main qui coupe l'eau du robinet

La salle de bain est la pièce de la maison dans laquelle la consommation d’eau est la plus importante. Des chiffres qui donnent le vertige, 100 à 150 litres envolés par personne qui ne fait pas attention. Cette pièce restera la ligne de consommation d’eau la plus importante mais il existe plusieurs moyens de la limiter malgré tout.

  • Prendre une douche plutôt qu’un bain

Cela semble évident mais les chiffres vont vous parler plus nettement. Un bain nécessite au moins 100 litres d’eau, en moyenne une personne en France a une consommation d’eau qui s’élève à 94 litres… À 7h00 du matin vous auriez déjà dépassé la moyenne nationale… Good Job !

Évidemment, l’alternative douche ne signifie pas vider le ballon d’eau chaude… Déjà ce n’est pas très sympa pour les copains qui suivent, et ensuite avec ce genre de comportement on dépasse même le litrage d’un bain, une douche longue peut utiliser jusqu’à 150 litres d’eau… S’il est nécessaire de se laver tous les jours, pour avoir une bonne hygiène et pour le confort olfactif de votre entourage, une douche de 5 minutes suffit largement.

  • Couper l’eau quand on se savonne ou quand on se lave les dents

Une fois de plus, sous la douche, pas besoin de laisser couler l’eau lorsque l’on se savonne. Si vous avez froid c’est que l’isolation ou le système de chauffage de votre maison n’est pas optimum. On éteint le robinet également quand on se lave les dents, globalement ça ne sert à rien…

  • Utiliser un pommeau de douche économique

Économiser entre 40 et 90 litres d’eau par douche avec un pommeau de douche économique pour une douche de 10 minutes. Il existe différents systèmes du plus simple au plus développé.

  • Le mousseur

Il mélange l’air à l’eau, le débit reste stable mais la consommation diminue de moitié.

  • Le pommeau économiseur d’eau

Il limite le débit de l’eau de 50%, on passe de 14 à 7 litres par minute.

  • L’anneau réducteur de débit

L’anneau rétrécit le passage de l’eau et limite lui aussi le débit. Moins efficace que le pommeau, il peut cependant réduire la consommation d’eau à 8 litres par minute.

  • Le mitigeur thermostatique

Le mitigeur thermostatique limitera votre consommation car la température de l’eau sera préréglée et quasi instantanée, plus besoin de faire couler l’eau avant de rentrer dans la douche en attendant qu’elle chauffe. Pratique pour vous inciter à couper l’eau quand on se savonne !

  • Le pommeau connecté

Merveille de la technologie, non seulement il limitera votre débit d’eau mais en plus il donnera des allures de boites de nuit à votre douche quotidienne. On pourrait croire que cela vous donnerait l’envie de rester plus longtemps sous la douche, que nenni, les couleurs changent en fonction du temps que vous passez sous l’eau, et si vraiment vous exagérez, la couleur rouge clignotante incitera les plus récalcitrants à sortir de la douche avant l’explosion finale !

  • Une alarme

Un téléphone, un réveil, une montre, ou même un sablier pour vous rappeler le temps passé sous l’eau.

 

4/ Solutions pour préserver l’eau dans le jardin

Montage de 4 images, 4 solutions pour économiser l'eau dans son jardin

Évidemment l’utilisation de l’eau dans le jardin concerne l’arrosage des plantes. Si le jardinier est un grand consommateur d’eau, il peut lui aussi limiter sa consommation avec quelques gestes et habitudes simples à mettre en place.

  • Récupérateur d’eau

On commence par utiliser l’eau qui tombe du ciel, elle est gratuite. Il existe plusieurs types et tailles de citernes à placer sous une de vos gouttières. On peut même enterrer certains modèles pour plus de discrétion. En Bretagne, les précipitations annuelles oscillent entre 800 et 1000 mm, avec une maison de 100 m2 au sol, vous pouvez récolter au moins 70 m3 d’eau.

  • Arrosoir

Le meilleur outil pour gaspiller le moins d’eau possible. On remplit son arrosoir de sa citerne et on arrose juste avec ce dont mes plantes ont besoin, pas une goutte de plus.

  • Horaires d’arrosage

Arrosez vos plantations aux heures les plus fraîches afin de limiter au maximum l’évaporation, tôt le matin ou encore mieux tard le soir.

  • Paillage

Une deuxième façon de limiter l’évaporation de l’eau est de pailler ses plantes, cela gardera l’humidité au sol plus longtemps.

  • Arroser moins souvent mais plus longtemps

Cette règle est vraie mais dépend de la matière de votre sol. Si votre terre est sableuse, il faudra s’astreindre à arroser plus souvent mais en petite quantité car le sable ne retient pas l’eau. En revanche, les terres argileuses pourront supporter des arrosages plus espacés et plus longs.

  • Arroser les racines

Il n’est pas utile d’arroser les feuilles de vos plantes, ce sont les racines qu’il faut nourrir.

  • Faire le bon choix de plantes en fonction des régions

Renseignez-vous sur les plantes les moins gourmandes en eau en fonction de votre climat. En Bretagne, les pluies sont fréquentes mais courtes et le Morbihan, par exemple, est une région plus ensoleillée que le sud-ouest ! Votre choix de plantations pourra s’orienter vers des plantes méditerranéennes et des plantes de terres de bruyères nécessitant moins d’eau que d’autres espèces.

  • Faire ses plantations en automne

Cette saison favorise la reprise des plantations et nécessite moins d’eau une fois la période estivale revenue.

  • Couche de drainage au fond du trou de plantation

Avec une couche de sable ou de graviers sous les plantations, cela permettra une meilleure répartition de l’humidité.

  • Un bon binage vaut mieux que deux arrosages

Biner permet une meilleure absorption de l’eau dans la terre, évite les flaques aux pieds des plantes et enlève les mauvaises herbes qui elles aussi se nourrissent d’eau.

  • Pluviomètre

Le pluviomètre vous permettra d’ajuster votre arrosage en fonction de la pluie tombée pendant la journée.

  • N’arroser pas votre gazon l’été, ce n’est pas nécessaire, même s’il souffre de la chaleur il repartira de plus belle à l’automne.

 

CONCLUSION

Beaucoup de petites choses à mettre en place pour réduire sa consommation d’eau et protéger nos ressources mais chacune aura un impact conséquent sur une année. Bon nombre d’entre elles ne sont qu’habitudes à mettre en place, à partager avec nos enfants, nos équipes, nos amis. Nos fontaines à eau IOZ permettent une consommation également parfaitement contrôlée pour vos consommations quotidiennes à la maison ou au restaurant.