Mes vacances éco-responsables

Tente dans la forêt avec le titre "Mes vacances éco-responsables"

 

 

 

S’il est assez facile de mettre en pratique des habitudes éco-responsables dans notre quotidien, il est plus délicat de les adapter à nos vacances. Un logement inconnu n’est pas forcément adapté au tri ou au compost, des vacances nomades demandent une réadaptation quotidienne, certaines destinations ne limitent pas ou peu les déchets. On ne peut pas être aussi exigeant qu’au quotidien, mais nous allons vous donner quelques trucs et astuces assez simples à mettre en place pour limiter notre impact sur la planète pendant quelques semaines.

 

1/ Le voyage

Montage de 3 photos avec le titre "Le voyage" 

 

Le maître mot de vos vacances écologiques est l’anticipation. Comme beaucoup d’autres domaines, prévoir ses vacances et faire ses valises à l’avance vous permettra de limiter beaucoup de déchets dans un premier temps.

Choisir sa destination

La première étape est le choix de votre destination. Il est évident qu’entre un voyage en avion et le tour de la Bretagne à bicyclette, votre émission carbone ne sera pas la même. Vous trouverez des moyens de locomotion originaux et très sympas. En cherchant un peu, vous pouvez trouver d’excellentes initiatives, comme par exemple Les Iliens, des trajets en catamaran à voile entre Quiberon et Belle-Île. Une fois sa destination choisie, il faut choisir son logement, de plus en plus d’alternatives green vous seront proposées pour faire face aux propositions classiques. Si de nombreuses plateformes green se trouvent facilement sur internet, nous vous recommandons malgré tout de vous renseigner avant de réserver. Il est possible de passer des vacances dans des locations tout à fait responsables via des sites très commerciaux. Appelez les loueurs, vous serez informés immédiatement.

Le voyage

Pendant toute la durée de votre voyage, prévoyez vos pique-niques et boissons au lieu d’acheter dans les stations-services, « championnes d’emballages ».

Choisissez vos étapes bien en amont de votre départ, vous trouverez des adresses d’hôtels éco-responsables également sur différentes plateformes

Cette liste n’est pas exhaustive, il en existe bien d’autres encore, il existe même des applications identifiant les initiatives écologiques locales dont les hébergements. Les hôtels partenaires de IOZ sont toujours engagés dans une démarche écologique avancée*. Ces hôtels ne font souvent pas partie des grandes enseignes incontournables des grands axes des vacances, mais vous offriront, en plus de leur engagement écologique, une prestation originale souvent très soignée. L’écologie va vous faire faire des découvertes.

 

2/ Un nouveau logement

Montage de 3 phtoos avec le titre "Un nouveau logement"

  

Une nouvelle maison ce sont de nouvelles habitudes à mettre en place, nous avons tous besoin de quelque temps d’adaptation. C’est pourquoi anticiper et emmener avec soi quelques « indispensables » peut accélérer cette adaptation et vous faire profiter plus rapidement de vos vacances.

 

Les courses

Avant de partir

Prévoyez vos sacs de courses et vos sacs à vrac, voire quelques « Tupperware » ou contenants, pas trop encombrants, ni trop lourds et glissez les dans vos valises.

Cherchez les adresses des magasins de vente locale en vrac à côté de votre lieu de vacances.

Sur place

Regardez la provenance de vos achats, privilégiez les produits locaux, et renseignez-vous auprès des locaux justement, demandez-leur où ils font leurs courses. C’est souvent votre meilleur indicateur de qualité.

 

La cuisine

N’achetez pas de plats transformés, la plupart du temps ils ne viennent pas du coin et génèrent beaucoup de déchets. Achetez des fruits et légumes sur place, des choses simples, et cuisinez sur place. C’est tellement rapide de faire une salade d’été, froide saine et sans déchet.

 

La salle de bain

Notre conseil pour la salle de bain, c’est d’essayer de tout prévoir. Pourquoi ? Parce qu’évidement vous ne trouverez pas forcément le produit idéal et écologique sur place, nous avons souvent peu de choix dans nos destinations balnéaires. Et en plus pour des raisons économiques, les prix des produits d’hygiène indispensables sont souvent ceux sur lesquels les marges sont terriblement gonflées l’été quand vous vous retrouvez en situation d’urgence.

Du coup dans votre trousse de toilette, on y met sa crème solaire qui ne pollue pas les océans, Kerbi, ses savons, shampoings, dentifrice, déodorants, Endro ou bientôt La maison Hadenn par exemple démaquillant solides, ses lingettes en tissus

 

3/Les extras

    Montage de 4 photos avec le titre "Les extras"

 

Le sport

Toutes les activités sportives n’ont pas non plus le même bilan carbone… Effectivement les tentations sont sans limites, mais évitez un maximum les activités mécaniques lorsque vous pouvez… Une balade à cheval, une randonnée, la voile, nager sont des activités sans incidence sur l’environnement, contrairement au jet-ski… par exemple…

 

Les souvenirs

L’étape « achat de souvenirs » est également une étape incontournable des vacances en famille. On ramène un petit bout de bonheur à ceux qui n’ont pas pu partir avec nous, à ceux qui nous ont manqué. On aime les souvenirs aussi pour ne pas oublier, une petite pièce de nos vacances qui nous donne du baume au cœur tout au long de l’année, surtout les longues journées d’hiver sous la pluie. Attention aux arnaques, les souvenirs vendus sur les grands marchés ou dans les rues les plus touristiques ne sont pas toujours gage d’authenticité… Bon nombre de marchands tenteront de vous vendre des tee-shirts, bols ou autres dés à coudre fabriqués en Chine ou à Taïwan…

 

Au restaurant

Sortir dîner et/ou boire l’apéritif est un des grands plaisirs de nos vacances ! Se faire servir, dans un joli cadre, déguster des plats et des cocktails élaborés, quel délice, quel plaisir ! Oui mais attention aux pièges des déchets, tous les restaurants ou bars n’ont malheureusement pas encore pris le tournant de la démarche RSE (voir article précédent). Ce sera donc à vous de manier l’art du refus avec subtilité et politesse. Refusez les pailles en plastique, venez avec vos contenants pour les plats à emporter (les mêmes que ceux utilisés pour faire vos courses). C’est encore plus simple de choisir avant votre restaurant « vert », vous retrouverez quelques adresses et descriptifs sur notre blog, sinon n’hésitez pas à nous contacter pour avoir les adresses de nos partenaires IOZ.

 

Les pique-niques

En vacances, on baroude, on traine sur la plage, alors on pique-nique un peu, beaucoup, passionnément ! Attention, le pique-nique peut générer beaucoup, beaucoup de déchets : les portions de chips individuelles, les sandwichs en plastique, les bouteilles en plastique… Avec vos sacs de course, glissez aussi des bewraps pour emballer vos aliments, des contenants vides, des serviettes en tissus et… des gourdes IOZ of course.

 

Voilà nos quelques conseils pour limiter notre impact sur la planète pendant cette période estivale si propice habituellement à la production de déchets de CO2. Anticipez vos vacances, renseignez-vous auprès de personnes qui habitent sur place et/ou auprès de personnes qui ont déjà fait le voyage à cet endroit. Nos gourdes IOZ vous accompagnent tout au long de vos vacances et conservent vos boissons chaudes ou froides pendant de nombreuses heures en plus d’être très élégantes et écologiques !

 

 

*Liste des hôtels partenaires sur-demande